Logo Fédération Française Aéronautique, avion, vol moteur
Fédération Française Aéronautique
Nos Partenaires
Votre licence de pilote privée
Validation

Pour exercer les privilèges de la licence, elle doit être accompagnée d'un certificat médical minimum de classe 2 et de la qualification de classe ou de type.

Cliquez ici pour avoir des précisions sur le certificat médical

Prorogation de la qualification de classe ou de type

Pour le PPL :
Elle doit être effectuée avant la date d'expiration. Dans les douze derniers mois, il vous faut avoir effectué 12 heures de vol dont au moins 6 en qualité de commandant de bord et 12 décollage et 12 atterrissages, ainsi qu'un vol de maintien de compétences d'une durée minimale d'une heure avec un instructeur.
Si l'une des trois conditions précédentes n'a pas été exécutée dans les douze derniers mois précédent l'expiration de la qualification SEP, une formation de remise à niveau est requise et un contrôle de compétence doit être effectué par un examinateur (FE).


Pour le LAPL : dans les vingt quatre derniers mois avant la date d'expiration, il vous faut avoir effectué 12 heures de vol en qualité de commandant de bord et un cours de remise à niveau avec vol d'une durée minimale d'une heure avec un instructeur.


Renouvellement lorsque la qualification a expiré
Pour le Brevet de Base, pas de distinction entre la prorogation et le renouvellement, il vous faut 10h de Commandant de Bord dans les 12 derniers mois (au jour de la demande) et visa de l’autorité aéronautique. Si les conditions ne sont pas réalisées ou si la date  est dépassée, il vous faut un contrôle de compétence avec un instructeur (FI).

Pour le PPL, si la prorogation de la qualification SEP n’a pas été effectuée à temps, le renouvellement de la qualification requiert pour les pilotes PPL un contrôle de compétence avec un examinateur (FE).

Pour le LAPL, si les condition d'entrainement sont insuffisantes (12 h de vol dans les 24 derniers mois et un vol de remise à niveau d’une heure avec un FI) il vous faut soit effectuer sous supervision d'un instructeur, le complément de vol permettant de répondre aux exigences précitées, soit réaliser un contrôle de compétences avec un examinateur (FE) avant de pouvoir reprendre l’exercice des privilèges de cette licence.

A l'intérieur d'une même classe
Lorsque des avions comporteront des dispositifs spéciaux (train rentrant, hélice à pas variable, pressurisation, etc...), les instructeurs FI délivreront le complément d'instruction qu'ils jugeront nécessaire et le mentionneront eux- mêmes directement sur le carnet de vol du pilote.